MONCEAU SUR OISE


Le kiosque à musique


C’est au lendemain de la 2° guerre mondiale, comme dans d’autres villages le conseil municipal de Monceau présidé par Mr Accadebled   avait décidé d’une fête communale. Cette fête a  eu lieu dans un premier temps en septembre puis ensuite le dernier dimanche d’Aout. Les premiers bals populaires se déroulaient sur la place du village située prés de l’église. En ce temps là, les musiciens  jouaient sur un charriot prêté par un cultivateur.


Des kiosques  commençaient à voir le jour dans les communes environnantes. Au cours de l’année 1951, lors d’une réunion de Conseil Municipal, un élu ( Mr Gally ) demanda à ce que Mr Camille Joncourt  alors, commerçant de machines agricoles et installations mécaniques à Monceau de construire un kiosque . (Aux bons souvenirs de Mr André Louis).


Et c’est ainsi que l’on retrouvera les premières factures de l’achat de matériel en Septembre 1951


«  façonner un kiosque en tube avec angles galbés, panneaux métal déployé, plancher tôles striées entièrement soudé  ….


Soudure avec main d’œuvre, fourniture minium et peinture  pour un montant de 48900 FRS . »


Puis en février 1952 la commune demande à Mr DHIRSON (entrepreneur de maçonnerie à Malzy) de sceller ce kiosque.


«  Pour faire 4 dés pour pose d’un kiosque à Musique ….et scellement des portes du cimetière pour un montant de 4910 FRS »


Le kiosque sera donc posé en face de l’Eglise et adossé sur le mur de la ferme de Mr André.


En octobre 1955, Mr Joncourt sera de nouveau sollicité par le conseil municipal pour poser une ossature en tube destinée à recevoir une couverture de tôle et une couche de peinture pour un montant de 22560 FRS.


Au cours des années 80 sous le mandat de M Janeau Luc il sera modifié afin d’ajouter de la profondeur.


Puis c’est en 2013 sous le mandat de Mr Lécuyer, que fut prise la décision de le déplacer, le restaurer, le rénover pour qu’il puisse être mis en valeur sur cette place prés de la salle des fêtes.


C’est Mr José Lavisse, second adjoint au Maire qui a signé cette restauration avec l’aide de Laurent Lempereur, employé communal.



Album photos